Comment utiliser Zwift sans Home-trainer connecté

Vous connaissez tous Zwift maintenant, ou presque tous. Il s’agit d’un logiciel de cyclisme virtuel qui a révolutionné la façon dont on s’entraîne sur des home-trainers.

Zwift n’est évidemment pas la seule plateforme disponible, mais c’est certainement la plus connue et la plus utilisée. Nous avons déjà parlé de la façon de commencer à l’utiliser.

Est-ce qu’il est possible d’utiliser Zwift avec un home-trainer normal ?

Dans cet article, nous voulons cependant répondre à une question qui revient sans cesse dans la rédaction : peut-on utiliser Zwift sans home-trainer connecté ? La réponse est oui, même de simples home-trainer classiques (et bon marché) suffisent, même si l’expérience de jeu ne sera pas exactement la même.

En effet, le home-trainer connecté, en plus de transmettre des données de puissance, de cadence et de vitesse à l’application, est également capable de recevoir des informations. En bref, cela signifie que le Zwift peut “contrôler” le home-trainer, en modifiant la résistance en fonction du trajet, en simulant la montée, la descente, la plaine, l’effet de sillage. Vous n’avez rien d’autre à faire que de pousser sur les pédales. Une option qui rend le pédalage vraiment réaliste.

Conseil : pour optimiser la fonctionnalité et la transmission correcte de la puissance du home-trainer interactif, n’oubliez pas de le calibrer périodiquement. Zwift recommande de le faire une fois tous les 10 jours. Il suffit de cliquer sur la “clé” située sous l’icône du home-trainer (voir photo ci-dessous) et de suivre les instructions.

Si vous ne disposez pas d’un home-trainer nouvelle génération, cela ne sera pas possible, mais vous pouvez quand même utiliser Zwift pour vous amuser et vous entraîner efficacement.

Lire aussi  Zwift - Quand et comment s'hydrater ? Oui il faut boire ;)

Comment faire ? De quoi j’ai besoin ?

Deux options sont possibles. La première (certainement la meilleure) est d’associer à Zwift tout compteur d’énergie que vous avez sur votre vélo. La seconde consiste à utiliser un simple capteur de vitesse, mieux si on le combine avec un capteur de cadence et un moniteur de fréquence cardiaque (ce qui n’est pas indispensable de toute façon).

Voyons ces deux possibilités en détail.

UTILISER ZWIFT AVEC UN HOME-TRAINER NORMAL ET CAPTEUR DE PUISSANCE

L’utilisation du mesureur de puissance a le grand avantage que les watts transmis à l’application sont réels et précis, et non pas estimés.

La limite, par rapport au home-trainer interactif, réside dans le fait que le logiciel Zwift ne peut pas modifier la résistance du home-trainer, de sorte que vous ne pourrez pas percevoir la différence entre la partie ascendante et la partie descendante. Vous devrez gérer la résistance (et agir sur les changements de vélo) pour varier l’effort et, par conséquent, les watts délivrés. Une grande différence, c’est vrai, mais cela n’affecte pas de manière tangible la convivialité et les performances de votre avatar dans le jeu.

L’algorithme Zwift, en effet, enregistre les watts transmis par le wattmètre et fait varier la vitesse de l’avatar en tenant compte du trajet. Prenons un exemple pour essayer d’être plus clair : si vous utilisez votre compteur de puissance pour délivrer 300 watts et que votre avatar se déplace sur le plat à 40 km/h, lorsque vous commencez une montée, la vitesse (pour le même nombre de watts) va beaucoup diminuer, exactement comme dans la réalité. En bref, vous n’aurez pas la perception du durcissement du home-trainer, mais le comportement de l’avatar sera complètement réaliste.

Lire aussi  Comment annuler mon abonnement Zwift

Pour ceux qui veulent s’entraîner avec critère, de manière sérieuse, personnellement je pense que cette option est peut-être même meilleure que le home-trainer connecté.

UTILISER ZWIFT AVEC UN HOME-TRAINER NORMAL ET UN CAPTEUR DE VITESSE

C’est l’option la plus facile et la moins chère pour entrer dans le monde virtuel de Zwift, même si elle comporte quelques limites supplémentaires. En fait, dans ce cas, la puissance produite est le résultat d’une estimation (appelée ZPower) faite par un algorithme et n’est donc pas toujours aussi proche de la réalité, surtout lorsque vous changez de rythme soudainement.

Même le comportement de votre avatar, par conséquent, peut ne pas être réaliste à 100%

C’est pourquoi de nombreuses courses n’acceptent pas les utilisateurs de ZPower, alors que dans d’autres cas, ils ne les acceptent que s’ils utilisent un moniteur de fréquence cardiaque en plus du capteur de vitesse.

Mais comme tout le monde n’est pas intéressé par les courses sur Zwift, voyons quelle est la procédure pour utiliser Zwift dans ce mode.

De quel matériel ai-je besoin ?

Equipement requis – Un home-trainer classique (mieux si parmi ceux supportés par Zwift) – Un capteur de vitesse Bluetooth ou Ant+ – Un capteur de cadence Bluetooth ou Ant+ (optionnel, mais recommandé) – Un moniteur de fréquence cardiaque Bluetooth ou Ant+ (optionnel, mais recommandé) – Une clé Ant+ pour votre PC ou smartphone (uniquement requis pour ceux qui utilisent les capteurs Ant+).

Conseil : si vous êtes déjà équipé de capteurs Ant+, la solution la plus économique et la plus fonctionnelle sera d’acheter la clé Ant+ (photo ci-dessous) pour les connecter à l’application. Si vous devez également acheter les capteurs, il est préférable d’utiliser des capteurs Bluetooth ou les deux (comme les derniers cardiofréquencemètres Garmin HRM-Dual).

Lire aussi  Ben King a remporté une étape de la Vuelta grâce à Zwift

Procédure à suivre Appliquez le capteur de vitesse sur votre roue arrière et lancez Zwift.

Une fois l’écran d’accueil ouvert, sélectionnez l’élément “capteur de vitesse” et lancez la recherche. Vous devrez peut-être donner quelques coups de pied pour activer le capteur de vitesse et le faire apparaître à l’écran. Si vous les avez, répétez la même procédure pour le capteur de cadence et le moniteur de fréquence cardiaque. Sélectionnez votre capteur et la taille des pneus de votre vélo, puis appuyez sur OK.

Vous allez maintenant voir un nouvel écran avec une liste complète de home-trainer classiques, tous pris en charge par Zwift. En gros, il y a presque tous les derniers rouleaux. Sélectionnez votre home-trainer et faites attention au niveau de résistance suggéré. Il est important de régler le home-trainer au niveau de résistance indiqué, sinon l’estimation de la courbe de puissance ne sera pas réaliste. Il ne vous reste plus qu’à appuyer sur OK et à commencer à pédaler.

Si votre home-trainer n’est pas dans la liste, cela signifie que Zwift n’a pas traité une courbe de puissance spécifique. Dans ce cas, vous devrez faire défiler la liste jusqu’en bas et sélectionner “non listé”, mais dans ce cas, le calcul de la puissance sera très approximatif.

Conseils : l’estimation de la puissance de ZPower est basée sur un algorithme qui fournit des résultats assez précis, mais le résultat final peut être affecté par plusieurs variables. C’est pourquoi il est important de gonfler le pneu à la pression recommandée par le fabricant (il est préférable de toujours utiliser la même pression) et de monter le vélo sur le home-trainer de manière correcte, en suivant parfaitement les instructions, notamment en ce qui concerne le positionnement de la roue arrière.

Julien

admin

Laisser un commentaire

En cours ( 4 min) : Comment utiliser Zwift sans Home-trainer…