Draft (aspiration) sur Zwift ? Comment ça fonctionne ? Comment en profiter ?

À moins que vous ne prévoyiez de sortir tout le temps seul, l’utilisation du sentier est une compétence essentielle pour un coureur, alors voici tout ce que vous devez savoir pour en tirer le meilleur parti dans Zwift.

Pourquoi utiliser la veillée ?

L’objectif de Zwift est d’économiser de l’énergie, ainsi que de l’énergie extérieure. La quantité d’énergie économisée n’est pas un gain marginal, c’est littéralement la différence entre gagner et perdre dans chaque course cycliste.

Les estimations varient, mais le nombre le plus approximatif d’économies d’énergie est de 30 %.

Exemple : vous pourriez rouler à 210 watts tout en conservant la même vitesse que le cycliste qui vous précède et qui délivre 300 watts, en supposant que vous ayez la même taille, le même poids, la même planche, etc.

Rouler en groupe réduit encore la résistance au vent, ce qui permet de réaliser de plus grandes économies d’énergie. Les scientifiques ont étudié l’effet d’un grand groupe (121 athlètes) et ont découvert que la résistance au vent dans le ventre du groupe n’était que de 5 à 10 % de ce qu’un athlète seul pouvait dégager. Incroyable !

Économies d’énergie à Zwift

D’après nos tests (certainement limités), l’utilisation du sillage derrière un seul cycliste permet une économie d’énergie d’environ 25%. En utilisant des simulateurs de puissance sur un circuit fermé, à 300 watts alors qu’un autre tour a été effectué dans le sillage. La conclusion était qu’un cycliste pouvait voyager dans le sillage à 225W contre 300W sans sillage.

Lire aussi  Comment gagner un KOM ou un maillot sur Zwift ?

Dans le monde réel, la gravité joue son rôle : dans la pente, le cycliste de tête aura tendance à gagner, tandis que dans la descente, le gain pour le poursuivant sera plus important.

L’effet de sillage dans le Zwift s’est amélioré dans les groupes de 4 coureurs ou plus, mais en raison de la difficulté de mettre en place un test, nous n’avons pas de chiffres concrets pour montrer ce qu’est “l’effet de groupe”.

Le défi de la veillée

Zwift a fait un travail louable avec ses algorithmes pour créer quelque chose qui fonctionne bien dans les petits et grands groupes. Cela dit, dans Zwift, il faut un certain temps pour s’habituer, même si l’on est familier avec la vie réelle. Voici les différences :

  • Pas de direction : à l’extérieur, vous pouvez entrer et sortir facilement. Il n’y a pas de direction dans Zwift, ce qui signifie que parfois le jeu vous met derrière quelqu’un que vous essayez d’éviter ou ne vous met pas derrière quelqu’un que vous essayez d’aider.
  • Pas de freins : lorsque vous pédalez à l’extérieur, vous pouvez toucher les freins pour garder la bonne distance avec le pneu arrière du cycliste qui vous précède. Il n’y a pas de freins dans le Zwift, donc la position de l’avant vers l’arrière dans le peloton devient une question de puissance de manipulation au bon moment.
  • Rétroaction sensorielle limitée et retardée : à l’extérieur, vous pouvez sentir quand vous êtes dans le sillage : la résistance de l’air diminue et vous n’avez pas à travailler dur pour suivre. Sur le Zwift, il y a très peu d’indications sur le moment où vous êtes dans le sillage ou non et la résistance ne diminue pas. De plus, si vous devez modifier la puissance de sortie pour rester dans le sillage, la réponse (l’avatar se déplaçant en réponse au changement de puissance) n’est pas aussi immédiate que dans la vie réelle.
Lire aussi  Est-ce qu'un home-trainer connecté est précis ? Découvrez-le grâce à notre test !

Indications visuelles

Zwift utilise l’indication visuelle “gardez vos mains sur le dessus” pour indiquer que vous êtes dans le sillage. Cela peut également être déroutant car l’avatar garde ses mains “en l’air” même à faible vitesse.

Si vous vous déplacez à 33 km/h et que votre avatar a les mains en position haute, vous êtes dans le sillage.

Le Tron Bike n’a pas d’animations “assis”, donc même si vous ressentez l’effet de sillage, votre avatar ne changera jamais de position sur le Tron Bike.

Trucs et astuces

Mise en marche du Draft Boost (Van)

L’effet de sillage double la force que vous ressentez pendant 30 secondes. Il ne fonctionne que si vous êtes dans le sillage, alors utilisez-le à bon escient pour économiser de l’énergie.

Mode de rédaction double

Le Zwift dispose d’un mode d’événement appelé “double tirage” qui offre aux cyclistes un effet de sillage deux fois plus important que celui du Zwift standard. Cette méthode n’est utilisée que pour des événements ou des courses particuliers et a pour effet de maintenir le groupe ensemble en augmentant la vitesse globale.

Style de conduite

Comme Zwift vous guide automatiquement, vous pouvez parfois vous retrouver hors du couloir de saut. Si cela se produit alors que vous essayez d’y rester, il vous suffit de maintenir votre puissance à un niveau qui vous permet d’être en bonne position pour obtenir la veillée, et Zwift vous y guidera assez tôt.

Sur un vélo de course contre la montre, pas de sillage

Dans Zwift, les vélos TT, ne vous permettent pas de profiter du sillage, vous pouvez rester derrière un cycliste mais vous ne bénéficierez pas de l’effet de sillage.

Lire aussi  Bagarre Géniez et Dupont Giro 2016

Levez le coude !

Comme dans la vie réelle, vous pouvez lever le coude (en appuyant sur la touche F1 du clavier ou en tapant dans l’application compagnon) pour signaler aux autres Zwifters que vous voulez changer.

Julien

admin

Laisser un commentaire

En cours ( 3 min) : Draft (aspiration) sur Zwift ?…